Malade imaginaire

Une cliente arrive en caisse. Elle porte un grand pansement sur la gorge. Comme elle ne répond à aucune des formules de politesses (bonjour, merci, au revoir), je me dis qu’elle a dû subir une opération, sûrement à cause d’un cancer, la pauvre. Lorsque, tout d’un coup :

 » – Montrez-moi les réveils!

– Pardon? J’ai cru que vous ne pouviez pas parler comme vous ne répondez pas quand on vous parle. En fait, vous êtes juste mal élevée? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s